Filtrer les avis par

Avis du plus récent au plus ancien

Nous sommes partie en familles avec 2 bébés, 9adultes ...

Nous sommes partie en familles avec 2 bébés, 9adultes et 2 enfants.
Nous avons voyager séparément 3 par ci 4 par la 1 par la c'est pour aller.
Repas prévu que pour un enfant l'autre il mangera un repas adultes.
Je suis rester à coter de deux frères et sœur qui voyageait ensemble pour rejoindre leurs parents le plus grand avait 10 ans ben ça fait peur je suis pas prêt de laisser partir mes enfants avec leurs services j'ai du les gérer pendant le vol. Mon frère et ma belle sœur qui ont un bébé et un petit de 3 ans étaient séparés à l'aller et pour le retour le petit se retrouve seul au fond de l'avion, aucune possibilité de le déplacer même en les appelant (une honte) c'est inadmissible de faire voyager un enfant de 3 ans seul... Seul moyen de le déplacer payer un siège (ce qu'on a du faire bien évidemment) il était hors de question de le laisser seul. Honte à eux de ponctionner les gens pour qu'ils voyagent ensemble. Nous avons pas assez de mots pour exprimer notre colère et notre mécontentement. Nous attendons de votre part un dédommagement et le remboursement du siège payer afin que l'enfant ne voyage pas seul, dans l'attente. Nous reflechirons à la compagnie pour notre prochain à la Réunion.
Cordialement.

Par Stéphanie Peuch il y a 5 mois
Date d'expérience le 04/08/2022

Eviter absolument la compagnie Corsair

Bonjour,

J'ai réservé des billets avec Corsair pour un vol aller retour Paris-Montréal. Pour le retour, j'ai eu la surprise de découvrir que mon vol avait été avancé d'une journée. J'ai donc du voyager avec une autre compagnie pour revenir à Paris. Corsair n'a jamais voulu m'indemniser. Je vous déconseille fortement cette compagnie.

Par Paul75Paris il y a 5 ans

Attention arnaque - Opodo et Corsair m’ont fait payer €2.374 pour rentrer à La Réunion

Voici comment Opodo et Corsair m’ont fait payer €2.374 pour rentrer à La Réunion après 2 ans sans voir ma famille.

Je suis étudiante en Belgique et voilà déjà plus de deux ans que je ne vois pas ma famille et mon île, La Réunion. Il y a plusieurs semaines j’ai enfin pu acheter un billet pour rentrer à la maison.

Malheureusement, emportée par la joie, j’ai fait une faute dans le prénom en achetant le billet. M’en étant rendu compte juste quelques secondes après la confirmation de l’achat, j’ai immédiatement fait une réclamation auprès d’Opodo.

C’est là que tous mes problèmes ont commencé.

Opodo (l’agence de voyage) et Corsair (la compagnie aérienne) ont commencé à se rejeter la balle, “non c’est pas moi, c’est l’autre”. Cela fait maintenant plus de deux semaines que je me bats pour pouvoir retrouver ma famille à la Réunion.

Au début, il était impossible de changer le prénom sur mon billet. Corsair de me dire “un changement ne ce fait pas en un claquement de doigts”, bonjour le service client!

Si je voulais pouvoir revoir ma famille, il fallait annuler le billet, me faire rembourser €300 et ensuite racheter un billet. En gros, mon billet allait me coûter €2.074.

Ensuite, c’est Opodo qui n’était pas décidé à faire des efforts, ils avaient « soit disant » contacté Corsair, la compagnie, elle, me disait ne rien avoir reçu. C’est alors que mon copain et moi avons commencé à nous plaindre sur Twitter.

Opodo et Corsair ont commencé à réagir et ont finalement décidé de nous donner gain de cause et de changer le prénom sur le billet. Grands seigneurs, « c’est un geste commercial » ils disaient…

Sauf que, pour changer le prénom, Opodo m’a demandé mon autorisation pour pouvoir me rembourser le premier billet et ensuite reprendre la même somme sur mon compte pour le nouveau billet avec le bon prénom.

C’est là que tout ce complique. J’avais payé €1.187 pour le premier billet avec la faute dans le prénom. Pour corriger la faute il fallait me le rembourser et et me faire payer de nouveau les €1.187.
Sauf que, Opodo et Corsair ne m’ont jamais remboursé et ont maintenant €2.374 sur leur compte.

Maintenant Opodo et Corsair recommencent leur petit jeu, ils ce renvoient la faute et ne semblent pas décidés à me rendre mes €1.187.
Opodo me dit que Corsair doit donner son autorisation sur un formulaire en ligne. Et Corsair m’envoi des capture d’écran me disant que l’autorisation a été donnée il y a plus de dix jours. Quand je montre la capture d’écran à Opodo, ils me disent que ce n’est pas le bon formulaire.

J’en appel à tous les réunionnais et réunionnaises, ainsi qu’à toutes les personnes ayant pu avoir été arnaquées par Opodo ou Corsair. S’il-vous-plaît, partagez ce message et aidez-moi à retrouver ma famille et à récupérer mon argent!

https://www.facebook.com/notes/lauryane-lo/voici-comment-opodo-et-corsair-mont-fait-payer-2374-pour-rentrer-%C3%A0-la-r%C3%A9union-ap/10153837247413687

Par MaxSattonnay il y a 6 ans

continuité territoriale et programme fidélité.

vivant à la réunion, j'utilise toujours les vols corsair pour rendre visite à mes enfants. Mes revenus ayant considérablement diminué, je bénéficie maintentant des bons de continuité territoriale.
Adhérente au programme de fidélité corsair, j'avais pour habitude d'utiliser mes avoirs pour m'aider à payer mon billet (qui n'est quand même pas donné).
A ma grande surprise, on m'a dit que si je bénéficiais de la continuité territoriale, je ne pouvais utiliser mes avoirs. Je ne comprends pas la relation entre les deux.
La continuité territoriale n'est pas payé par corsair mais par la région réunion. Ce n'est en aucun cas une réduction. La compagnie corsair est payée par la région réunion et moi étant contribuable je paie en partie cette contribution.
Mes avoirs étant une marque de reconnaissance de la compagnie corsair pour ma fidélité,.
En aucun cas, il n'est stipulé dans les conditions générales de corsair club que l'utilisation des avoirs n'était pas compatible avec la continuité territoriale.
dans les conditions générales de l'attribution de la continuité territoriale, il n'y a la aussi aucune incompatibilité avec l'utilisation des avoirs ( et heureusement).
Dommage, c'est une compagnie que j'appréciais, mais actuellement, j'estime qu'il s'agit d'une publicité mensongère avec tromperie du consommateur, qui s'il bénéficie de la continuité territoriale ne peut pas utiliser ses avoirs pour compléter en partie le prix de son voyage.

Par Cadet S. il y a 6 ans