Partagez votre avis
Publiez votre avis sur Chronopost en quelques instants
Survolez les smileys puis cliquez pour valider la note
  • Public
(1/5)

Plus que médiocre, CATASTROPHIQUE

Avis publié par Pfourcade64 il y a 6 mois
Plus que médiocre, CATASTROPHIQUE : un courrier posté le 3 avril qui devait arriver le 4 avril avant 10 heures a été reçu le 9 Avril. Il contenait une CNI permettant de prendre un avion. N'ayant pas reçu la CNI, je n'ai pas pu prendre l'avion ( sans possibilité de remboursement du billet ) et j'ai dû prendre le train ( Nantes-Toulouse, 2 TGV ) en urgence pour la modique somme de 280 euros.
Chronopost va juste me rembourser les 33 euros de frais d'envoi.
Pendant ces 5 jours à la recherche du colis, je n'ai eu aucun interlocuteur fiable. On m'a aiguillé vers une agence Chronopost près de Cergy, qui n'était pas la bonne, mais dont un responsable m'a dit "surtout n'utilisez pas Chronopost pour les urgences, ça ne marche pas". In fine, au lieu de partir vers un centre de tri à Amiens, mon courrier est passé par Roissy.
Il est arrivé le samedi à Nantes, mais comme je n'avais pas pris l'option livraison spéciale WE ou je ne sais quoi, ils ont attendu lundi pour le livrer (ça aurait été trop tard quand même ), et lundi, ils n'ont pas été capables de le livrer. Bref, plus nul, je ne connais pas...
avatar
  • Être notifié

Cet avis intitulé « Plus que médiocre, CATASTROPHIQUE » posté sur Custplace respecte notre charte Vous pouvez laisser un commentaire ou un avis , attribuer une note, poser une question publiquement depuis nos espaces de confiance. En savoir plus

  • Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Les cookies nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires.
En continuant, vous acceptez ceci. En savoir plus sur les cookies.