Partagez votre avis

Publiez votre avis sur Swile en quelques instants

Survolez les étoiles puis cliquez pour valider la note
avec une durée (vacances, travaux) : avec une durée (vacances, travaux) :
(en option)
  • Public
(1/5)

Fuyez, c'est un enfer

Avis publié par Jo il y a 1 an
Notre société a fait dématérialisé nos tickets restaurants en faisant confiance à Swile.
Malheureusement, pour nous, les employés, c'est un enfer.
L'argent s'accumule au fil des mois et il est très difficile pour payer avec la carte car la liste des établissements acceptant les tickets restaurants n'est pas à jour chez eux. Pour les établissements qui sont reconnus, ils ne sont pas forcément correctement renseigné et donc les dispositions exceptionnelles misent en place par l'état ( limite de 38€ pour les restaurants ) sont mal pris en compte.
A cause du design de la carte certains commerçant pense que c'est une fausse.

En faisant ce choix, vous avez de grande chance d'être déçu.

Le seul échappatoire et de refuser les tickets restaurants auprès de votre employeur... Dommage.
avatar
Bonjour Jo,

Nous sommes navrés de votre retour d'expérience et nous tenons à vous rassurer : notre carte passe par défaut dans tous les établissements de France qui acceptent les paiements en titres restaurants. Lorsque cela ne fonctionne pas, c'est que le terminal de paiement du commerçant n'est pas rattaché à son numéro de SIRET, et que nous n'avons tout simplement pas pu vérifier qu'il accepte légalement les titres restaurants ! Concernant le déplafonnement à 38€, le gouvernement a décidé par décret officiel qu'il ne concernerait que certains établissements (définis par un code d'activité). Du coup, de la même façon, si ce code d'activité n'est pas synchronisé, il se peut que vous rencontriez un refus de paiement. Mais une fois prévenus, si l'établissement est bien éligible, nous le débloquons immédiatement pour vos futurs paiements, et nous ajustons même votre solde :)

Par contre, nous ne sommes pas au courant que certains commerçants pensent que notre carte est fausse ! Pour que ça ne se reproduise plus, pourriez-vous nous envoyer leurs coordonnées sur hello@swile.co ? Nous serions ravis de les contacter directement pour rétablir la vérité et les rassurer :)

N'hésitez pas à utiliser cette adresse mail pour nous poser toutes vos questions !
avatar
"Lorsque cela ne fonctionne pas, c'est que le terminal de paiement du commerçant n'est pas rattaché à son numéro de SIRET, et que nous n'avons tout simplement pas pu vérifier qu'il accepte légalement les titres restaurants ! "

Non.
Qu'un établissement accepte les quatre émetteurs historiques de titres restau n'implique pas qu'il accepte les cartes Swile.
Si les cartes Swile ne passent pas c'est que l'établissement ne travaille pas avec Swile.
Si les cartes passent puis ne passent plus, c'est qu'avant tout contact ou négociation commerciale, Swile laisse passer sciemment ses cartes dans l'établissement quitte à les bloquer par la suite. Il faut savoir que les établissements payent les émetteurs de titres avec qui ils travaillent, à chaque transaction.
avatar
"Lorsque cela ne fonctionne pas, c'est que le terminal de paiement du commerçant n'est pas rattaché à son numéro de SIRET, et que nous n'avons tout simplement pas pu vérifier qu'il accepte légalement les titres restaurants ! "

Non.
Qu'un établissement accepte les quatre émetteurs historiques de titres restau n'implique pas qu'il accepte les cartes Swile.
Si les cartes Swile ne passent pas c'est que l'établissement ne travaille pas avec Swile.
Si les cartes passent puis ne passent plus, c'est qu'avant tout contact ou négociation commerciale, Swile laisse passer sciemment ses cartes dans l'établissement quitte à les bloquer par la suite. Il faut savoir que les établissements payent les émetteurs de titres avec qui ils travaillent, à chaque transaction.
avatar
Hello Vérité ! Chez Swile, on ne dit que la vérité justement, alors vous tombez bien :)

"Qu'un établissement accepte les quatre émetteurs historiques de titres restau n'implique pas qu'il accepte les cartes Swile."
FAUX.
En fait, ça n'a même rien à voir... Que ce soit eux ou nous, nous avons tous le même critère : l’établissement doit accepter les titres-resto et doit donc être inscrit à la Commission Nationale des Titres Restaurants (CNTR). Même si nos concurrents ne font pas toujours preuve de transparence (ils viennent d’écoper d’une amende de 415 millions d’euros pour entente commerciale illégale), ils respectent comme tout le monde les règles de la CNTR.
En réalité, la différence entre Swile et les quatre émetteurs dits historiques, ce sont nos cartes. Nous passons par les réseaux bancaires mondiaux VISA / Mastercard quand eux utilisent le réseau CONECS, un réseau privé qui obligent les restaurants à ajouter un équipement (payant, ne l’oublions pas) à leur terminal de paiement. C’est également ce réseau CONECS privé qui leur permet de retenir la trésorerie des établissements et de leur imposer des commissions bien plus chères que les nôtres :)

"Si les cartes Swile ne passent pas c'est que l'établissement ne travaille pas avec Swile." FAUX (encore).
La carte Swile passe dans tous les établissements de France inscrits à la CNTR, qu’ils soient ou non affiliés chez Swile. En fait, c’est comme une transaction classique, avec un processus de double autorisation systématique. D’abord on vérifie le solde de l’utilisateur, puis le SIRET du restaurateur, afin de s'assurer qu'il est bien inscrit etagréé à la CNTR.
Parfois, dans de rares cas, le SIRET n’est pas enregistré dans le terminal de paiement, donc pas de vérification possible, donc paiement refusé. Heureusement, nos utilisateurs nous préviennent, on vérifie à la main, on débloque en un coup de clic magique, et ça fonctionne... Pour toujours ;)

"Si les cartes passent puis ne passent plus, c'est qu'avant tout contact ou négociation commerciale, Swile laisse passer sciemment ses cartes dans l'établissement quitte à les bloquer par la suite. Il faut savoir que les établissements payent les émetteurs de titres avec qui ils travaillent, à chaque transaction."
FAUX (décidément !!).
Allez on est gentil, on va dire que c’est presque faux, et un petit peu vrai aussi quand même :) En effet nos cartes passent partout par défaut. Puis nous contactons nos futurs partenaires, et nous les invitons à s’affilier. Très vite, ils s’aperçoivent qu’il est bien plus avantageux de s’affilier chez nous que chez nos concurrents, car nous avons la commission la plus basse du marché, que cela ne nécessite aucun équipement, que tous leurs paiements sont versés sous 48h sans aucun frais supplémentaires, qu’ils ont des outils de gestion ultra-simplifiés pour suivre leur comptabilité et qu’il n’y a aucun frais caché (la transparence, encore et toujours !).

N'hésitez pas à nous appeler pour plus d'informations !
avatar
Bonjour Pauline,

En fait, aucune de vos réponses ne contredit les miennes, mais je n'ai peut-être pas bien choisi mes mots :
"Qu'un établissement accepte les quatre émetteurs historiques de titres restau n'implique pas qu'il accepte les cartes Swile."
Remplacer "accepte" par "accepte de travailler avec". La citation suivante est ainsi, aussi plus claire et nous comprenons que si j'ai une carte Swile, je ne pourrai pas utiliser mon "portefeuille resto" dans les établissements non affiliés, même s'ils acceptent les 4 autres émetteurs.

Pour le coup c'est votre phrase " La carte Swile passe dans tous les établissements de France inscrits à la CNTR, qu’ils soient ou non affiliés chez Swile" qui est très trompeuse. Si un établissement n'est pas affilié chez Swile, je peux payer avec la carte mais l'argent sera débité de mon compte en banque et pas de mon "compte resto" Swile.

Pour finir, puisque vous parlez de comptabilité et de transparence, lorsque je fais un achat avec ma carte, l'établissement n'a à cet instant aucune idée ni preuve matérielle que l'achat se fasse avec la commission CB normale ou celle de Swile. Il aura certes les chiffres données sur le site Internet de Swile mais pas la comptabilisation instantanée dans son logiciel de caisse ni un ticket physique pour chaque achat via le "compte resto" spécifiquement.

Je pense que chaque émetteur donne du travail de gestion supplémentaire aux établissements, quatre c'est déjà beaucoup, un de plus est peut-être un de trop.
En revanche, c'est vrai qu'une carte de paiement unique est un peu plus pratique pour l'acheteur et une commission plus faible peut-être intéressante pour un établissement.
avatar
  • Être notifié

Cet avis intitulé « Fuyez, c'est un enfer » posté sur Custplace respecte notre charte Vous pouvez laisser un commentaire ou un avis , attribuer une note, poser une question publiquement depuis nos espaces de confiance. En savoir plus

  • Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.