Partagez votre avis

Service Client et Avis sur Schmidt

Espace certifié par la marque En savoir +
Publiez votre avis sur Schmidt en quelques instants
Survolez les smileys puis cliquez pour valider la note
  • Public
(1/5)

Une honte le SAV!

Avis publié par Benoist il y a 3 mois
Une honte le SAV!
Ma cuisine n'a pas encore 5 ans j'ai voulu utiliser le SAV car ma porte de lave vaisselle gondole et j'ai le bandeau d'une colonne qui s'est décollé. Première réponse du magasin le délai des 5 ans est passé (ce qui est faux facture à l'appui, ils ne savent peut être pas compter!!!!!). J'ai appelé le SAV nationale réponse: "mauvaise utilisation". En somme tout est bon pour ne rien faire; Je déconseille schmidt ceux sont des menteurs.
c'est marrant, le service consommateur choisi de répondre à certains mails et pas d'autres comme le mien par exemple. Mais c est vrai que je reprends le message plus Leur slogan: "C'est toujours la faute du client". Une honte de me dire que cela se décolle et que c est de ma faute. Il y a beaucoup de sous traitance. Aucune personne est venue voir la fin de mon installation et là je me retrouve avec motif mauvaise utilisation. J'ai jamais vu une entreprise pareil avec si peu de respect du consommateur.
comment est ce possible que les responsables schmidt répondent à tous les messages sauf au mien !!!!??
avatar
  • Être notifié

Cet avis intitulé « Une honte le SAV!  » posté sur Custplace respecte notre charte Vous pouvez laisser un commentaire ou un avis , attribuer une note, poser une question publiquement depuis nos espaces de confiance. En savoir plus

  • Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

  • Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Les cookies nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires.
En continuant, vous acceptez ceci. En savoir plus sur les cookies.